Les dialogues de Tomb Raider VI (5/5)

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des dialogues français prononcés dans Tomb Raider 6 au cours des cinématiques. Je les ai écris tels qu’ils le sont au mot près dans le jeu. En italique, quelques phrases résumant ce qu’il se passe en vidéo dans la cinématique en question.


Les dialogues de TR6 étant particulièrement nombreux, ils ont été découpés sur plusieurs pages selon les différents endroits visités dans le jeu. Voici des liens de navigation rapide :

Bas-fonds parisiens | Ghetto parisien | Musée du Louvre | Rues de Prague | Complexe du Strahov


• Cinématique N°50 : Victime du Monstrum (YouTube)

Dans les conduits du Strahov, Lara assiste à la mort de Luddick par le Monstrum… Eckhardt.

Luddick : Vous ne pouvez pas me gardez ici ! Mon journal s’inquiètera de mon absence.
Gunderson : Je l’ai trouvé qui fouinait dans la zone de chargement. Il doit avoir un code.
Eckhardt : Fermez la porte en sortant, Gunderson.
Luddick : J’ai des dossiers sur vous, Eckhardt. Prenez-garde !
Eckhardt : Si seulement je pouvais les feuilleter avec vous… Hélas, nous manquons de temps. J’ai une tâche à accomplir.


• Cinématique N°51 : Coupure de courant (YouTube)

Dans la salle de sécurité du Strahov, Lara décide de couper le courant afin de progresser.

Lara : Je me demande ce qui justifie toutes ces mesures de sécurité.
Lara : Je l’aurais parié. Il faut que je passe par ce biodôme.
Lara : Ça va faire un sacré détour ! Sauf si je coupe le courant dans cette section…
Lara : Ça y est. Je devrais y aller tant que la grille est baissée.


• Cinématique N°53 : Grant Müller (YouTube)

Dans le Strahov, Lara trouve le centre de recherche biologique dans lequel travaille Grant Müller.

Lara : Ne respirez pas – et surtout, pas un mouvement !
Müller : Vous allez au devant de graves ennuis ! Les intrus ne font pas long feu au Strahov.
Lara : J’ai juste quelques questions, OK ? Bien. Pour commencer : qui êtes-vous ? Ensuite : qu’est-ce que vous et vos compères manigancez ? Vous pouvez grouper les réponses si ça vous aide.
Müller : Vous ignorez tout de la Coterie ?! Nous sommes les précurseurs d’un ordre nouveau, sur la Terre.
Lara : Oui… ça ne me dit toujours rien.
Müller : Ignare mortelle ! La Coterie – nous contrôlons tout Prague. L’immortalité est notre destin… quand une mort prochaine vous guette déjà, espionne.
Lara : Immortalité ? Impressionnant. Et quel est votre plan génial ?
Müller : Meister Eckhardt va rendre sa gloire passée à la race des Nephilim. Pour prix de notre collaboration, il nous livre… l’immortalité.
Lara : Vous n’êtes pas le premier demeuré à parler comme ça, mais on ne se lasse pas.
Müller : Votre pitoyable inculture vous aveugle. Nous avons reçu la pièce cruciale de Turquie, elle est ici, au Strahov.
Lara : Et c’est… ?
Müller : Le dernier survivant des Nephilim : le Cubiculum Nephili – le Dormeur. Eh oui… le dernier d’une glorieuse lignée, ici, au Strahov !
Lara : Mais les Nephilim ne sont qu’un mythe…
Müller : Encore… ignorante ! En extrayant les essences vitales de ce précieux spécimen, Meister Eckhardt peut engendrer une autre génération de purs Nephilim. Et non pas un monstre incontrôlable comme le Proto Nephilim de Boaz… dont la stupidité a causé la perte.
Lara : Oui, personne n’aime voir son abomination échapper à son contrôle, évidemment.
Müller : Votre humour et vos bravades sont puérils ! Vous méritez un châtiment exemplaire !


• Cinématique N°54 : Kristina Boaz (YouTube)

Dans le centre de recherche biologique, Lara surprend une scène entre les membres de la Coterie.

Eckhardt : Le chaos règne en nos murs ! Pourquoi l’électricité a été coupée ?
Gunderson : Est-ce votre œuvre, Müller ?
Müller : Non… Plus de courant, nulle part. (Gunderson prend sa place sur le terminal)
Eckhardt : Contrôlez l’étanchéité du dôme alors, vite ! Tout est bien hermétique ? Nous devons éviter toute exfiltration.
Gunderson : Tout est en ordre, Maître Eckhardt.
Boaz : Nous avons un problème au sanatorium !
Eckhardt : Quel problème, Boaz ? Que les gardes surveillent détenus et animaux.
Boaz : Je dois vous avouer, Maître Eckhardt… je n’ai pas détruit le Proto Nephilim.
Gunderson : Le Proto ? Vous plaisantez ? Hein, Boaz ? Je vais m’occuper de ce contretemps. (il part)
Eckhardt : Cette expérience devait disparaître. Je l’ai expressément ordonné. Trop dangereux de le garder vivant !
Boaz : Je n’ai pu… c’est à moitié Nephilim. Il ne peut être tué sans votre Éclat Périapte…
Eckhardt : Vous m’avez désobéi pour la dernière fois, Boaz. Müller, c’est le moment d’utiliser vos petites créations.
Boaz : Oaaah ! Je vous en supplie, non ! Ce n’était pas ma faute ! Je vous suis fidèle !
Eckhardt : Je ne tolère guère l’incompétence, Boaz.
Boaz : Donnez-moi une dernière chance ! Pas la machine ! Aaaaargh !

Eckhardt jette Boaz dans une plante carnivore génétiquement modifiée par Müller.

Eckhardt : Tous doivent m’obéir. Nettoyez cette fange !


• Cinématique N°55 : Kurtis prend le relais (YouTube)

Alors que Lara se retrouve bloquée dans un sas, Kurtis Trent apparaît au-delà de la porte.

Kurtis : Eh ben vous avez vraiment tout foutu en l’air, hein ?
Lara : Pour qui ? Pour l’escroc qui a volé ma peinture ? Qu’espériez-vous en faire ?
Kurtis : Les explications plus tard, Miss Croft. D’abord, je dois absolument rétablir le courant.
Lara : Et vous me laissez ici ?
Kurtis : Vous avez causé assez de dégâts depuis deux jours ! Je préfère vous savoir au repos pour l’instant. Prenez donc vos aises.
Lara : Et ça ? (elle lui montre l’Éclat Périapte ramassé au Louvre)
Kurtis : Mon Éclat Périapte ? Vous…
Lara : Je l’ai bien ramassé au Louvre, oui. Après VOTRE vol de MA peinture.
Kurtis : Nous verrons plus tard. Je vous retrouve ici. Pourriez-vous vous résigner à ne rien casser ? (il part)


• Cinématique N°56 : Menace au sanatorium (YouTube)

Alors que Kurtis s’enfonce dans le sanatorium du Strahov, il aperçoit le Proto Nephilim de Boaz.

Kurtis : Je croyais que ce serait une promenade de santé…


• Cinématique N°57 : Chauffeur de poids lourd (YouTube)

Dans l’une des cellules du sanatorium, Kurtis trouve un prisonnier qui n’a pas perdu la raison…

Kurtis : Hé, calmez-vous un peu. Qu’est-ce qui se passe ici ?
Prisonnier : On meurt… nous mourrons tous ! Le Proto s’est enfuit et l’Ange Noir nous tuera tous !
Kurtis : Reprenez-vous. Qu’est-ce qui va nous tuer ?
Prisonnier : Le Proto, il est libre ! Ils le nourrissaient avec nous, mais il a dévoré les gardes quand le courant a été coupé.
Kurtis : Mais enfin, c’est quoi ce « Proto » ?
Prisonnier : Le Hurleur… l’Ange Noir…
Kurtis : Hé, je me contrefiche de l’Ange Noir. Et qu’est-ce que vous foutez ici ?
Prisonnier : Je n’étais pas volontaire… pour les démons et les ombres. Je suis juste un chauffeur de poids lourd.
Kurtis : Quoi ? Qu’est-ce que vous avez amené ?
Prisonnier : Quatre jours de route, de la Turquie. Très long… très long…
Kurtis : Qu’avez-vous amené ? Que transportiez-vous ?
Prisonnier : La Mort dans cinq tonnes de roche… Le Dormeur, entré ici. Puis, ils nous ont saisi. Elle nous a enfermé avec sa bête affamée. Le Hurleur… le Proto !
Kurtis : Ils se nourrissaient de vous ?
Prisonnier : Ouais, dévorés… mais pas moi ! Je suis en sécurité, là.
Kurtis : Ouais, sûr. Sacrée sécurité. Gardez la porte fermée, OK ?


• Cinématique N°66 : Alliance contre Eckhardt (YouTube)

Lorsque Kurtis revient libérer Lara du sas, celle-ci l’attend au plafond et le désarme. Elle tire. Un zombie du sanatorium tombe derrière Kurtis, elle vient de le sauver d’une attaque surprise.

Kurtis : Merci.
Lara : Ah, vous êtes revenu me sauver, inconnu.
Kurtis : Je m’appelle Kurtis.
Lara : Lara. Et n’y voyez rien de personnel. (elle le plaque au mur pour le fouiller)
Kurtis : Je vous revaudrai ça.
Lara : Rendez-moi ma peinture.
Kurtis : Désolé. Portée disparue au Louvre.
Lara : Et… pourquoi êtes-vous venu de Paris ? (elle le désarme de son shuriken)
Kurtis : Eckhardt. Un vieux compte à régler que l’un de nous deux paiera de sa vie. Vous ?
Lara : Raisons personnelles.
Kurtis : Eckhardt compte utiliser les cinq peintures d’Obscura pour ranimer un vieux démon appelé le Dormeur. Et faire revivre les Nephilim. Dans ce but, il rassemble des éléments des corps de ses victimes, transformés par l’alchimie.
Lara : Je l’ai vu à l’œuvre le Monstrum… avec ce gantelet.
Kurtis : Eckhardt est l’Alchimiste Noir originel (il invoque son shuriken et le fait tourner dans le sas) et il est tout proche de la dernière peinture.
Lara : Connaît-il son emplacement ?
Kurtis : Oui. Elle est cachée dans une galerie du Lux Veritatis, sous le Strahov. Cette peinture doit être détruite… et j’ai besoin de l’Éclat que vous m’avez dérobée au Louvre.
Lara : Il doit y avoir trois Éclats Périaptes. (elle sort celui qu’elle a ramassé)
Eckhardt a le dernier. (il sort son second éclat) Si les trois Éclats sont réunis… ils peuvent le détruire à jamais. Alors il veille sur le sien.
Lara : Que savez-vous des Éclats ?
C’est une ancienne arme forgée par le Lux Veritatis. Mon père avait reçu la garde de deux. Eckhardt l’a assassiné, pour l’empêcher de me les donner. Il a échoué.
Lara : Ainsi, Eckhardt a tué votre père, et vous réclamez vengeance.
Kurtis : Justice. (il attrape son shuriken)
Lara : Associons nos forces.
Kurtis : J’ai votre confiance ? (elle lui lance son éclat)
Lara : Tenez. Vous saurez les utiliser contre Eckhardt ?
Kurtis : Il faut le poignarder avec les trois Éclats.
Lara : Forçons l’ennemi à se disperser en nous séparant. Partez à la recherche du troisième éclat, je trouverai la dernière peinture et je la détruirai.
Kurtis : OK. Eckhardt garde l’Éclat dans son vieux labo d’alchimie, plus bas. (ils regardent la carte de Lara) Je me débrouillerai tout seul. La gravure indique que la peinture est cachée dans la galerie des trophées.
Lara : Ici. L’entrée est sous l’eau. (elle lui lève le menton) J’ai l’habitude.

Dans une salle de vidéosurveillance, Eckhardt et Karel surveillent Lara et Kurtis via des caméras.

Karel : Comment peut-elle avoir la gravure et la carte ?
Eckhardt : Peu importe. Trop de nos hommes sont morts en cherchant à ouvrir cette maudite Galerie. Laissons-la mettre ses pauvres talents à notre service. L’homme arrivera ici bientôt. Soyez prêt à l’accueillir.
Karel : Aucun danger qu’elle ne détruise la dernière peinture ?
Eckhardt : Je ne lui en laisserai pas le loisir… La cinquième peinture d’Obscura sera mienne. Et puis… (il rit de façon ‘machiavélique’)


• Cinématique N°70 : Libérez Boaz (YouTube)

En sortant de la galerie des trophées, Lara tombe sur Eckhardt et Gunderson qui ont attrapés Kurtis.

Eckhardt : Félicitations Miss Croft, une véritable petite amazone. La Galerie vous réussit mieux qu’à nous.
Lara : Que voulez-vous, Eckhardt ?
Eckhardt : Peu m’importe votre vie ou celle de votre ami, Miss Croft. Donnez-moi la peinture, et vous serez libres.
Lara : Un choix restreint, non ?

Lara lui lance la cinquième peinture, il les a donc toutes. Gunderson lui ‘rend’ Kurtis en échange.

Eckhardt : Gunderson… Libérez Boaz.

Lara et Kurtis se révèlent être dans une arène, la version métamorphosée de Boaz est libérée.

Eckhardt : Elle fut ma consœur alors qu’elle était encore humaine, mais… elle me lassa. (il part et Müller les suit) Pas vous, Müller, insignifiant pion dans mon jeu. Vous m’avez déçu…

Il est jeté dans l’arène, mais se fait aussitôt tuer par le montre qu’est devenue Boaz.

Kurtis : Venez. Je vais vous donner de l’élan. (il élance Lara vers la plateforme supérieure)
Lara : Kurtis ! Vite !
Kurtis : Tenez, prenez les deux Éclats. (il lui lance ses deux éclats)
Lara : C’est votre domaine ça, Kurtis.
Kurtis : Vous en faites pas pour cette beauté. Allez ! Perdez pas de temps. Je vais m’occuper d’elle.


• Cinématique N°71 : Seconde mutation de Boaz (YouTube)

Alors que Kurtis pensait en avoir fini avec Boaz, un insecte volant s’extrait du corps de l’araignée.

Kurtis : C’était pas si difficile.
Kurtis : Oh, c’est pas vrai…


• Cinématique N°74 : Confrontation finale (YouTube)

Dans la salle où repose le Dormeur, Eckhardt assemble les cinq morceaux de métal cachés dans les peintures d’Obscura pour recréer le Sanglyphe. Lara le voit et tire dessus. L’objet arrête la balle.

Eckhardt : Toujours en vie, Miss Croft… Belle résistance. Mais au cours de ma très longue vie, j’ai mis fin à des existences plus tenaces encore !
Lara : Et pris leurs organes comme un vulgaire pilleur de tombe.
Eckhardt : Votre tour est venu !
Lara : Me tuer pour réveiller cette chose ? C’est grotesque.
Eckhardt : Seule ma ‘maîtrise’ peut ramener cette noble race à la vie.
Lara : Alors… à moi de mettre un terme à votre démence !
Eckhardt : J’ai traqué tous les Lux Veritatis ! Je suis immortel ! (elle sort les trois éclats) Les Éclats…
Lara : Je tremble… pour vous. (il descend à son niveau)
Eckhardt : Mon rôle est d’introduire l’Enfer sur Terre ! Vous êtes une figurante…
Lara : Je crois… que je vais adorer vous rabattre le caquet, la star.


• Cinématique N°77 : Joachim Karel (YouTube)

Après avoir enfoncé deux éclats dans la poitrine d’Eckhardt, Lara s’apprête à l’achever, quand…

Lara : Karel ?!
Eckhardt : Allons… Tue-la ! (il achève définitivement l’Alchimiste Noir)
Karel : Tu as donc trouvé le troisième Éclat.
Lara : Mais pourquoi ? Tu travaillais pour lui.
Karel : Non. Il œuvrait pour moi.
Lara : Détruiras-tu son travail ?
Karel : Non, bien-sûr. La grande tâche doit être accomplie. Je t’offre la chance inouïe de participer à l’avènement du nouvel ordre mondial.
Lara : Tu plaisantes… hein ? (Karel révèle sa vraie forme, Nephilim)
Karel : Nous, Nephilims, nous sommes battus pour survivre.
Lara : Trop de gens ont perdu la vie pour que je me fie à toi. Y compris mon vieil ami, Von Croy.

En tant que Nephilim, Karel peut prendre l’apparence et la voix d’autres personnes. Il prend successivement l’apparence de Louis Bouchard, Thomas Luddick et Kurtis Trent.

Karel : Une malheureuse victime des tempêtes de l’histoire… Eckhardt l’a tué sur un coup de tête. Je t’ai soutenu sans cesse, ici comme à Paris.


• Cinématique N°78 : La mort de Von Croy (YouTube)

Lara se rappelle une dernière fois de la mort de Von Croy… mais cette fois, dans tous ses détails !

Werner : Je cherche cinq peintures d’Obscura pour un client du nom d’Eckhardt. Mais c’est un psychopathe…
Lara : Ça ne me concerne pas.
Werner : Mais on me suit dans la rue ! Des gens meurent dehors !
Lara : A ton tour, Werner.
Werner : Lara, pitié… Écoute. Va voir cette femme, Carvier. Elle t’expliquera.

Il lui donne les coordonnées de Carvier, mais Lara le pousse sur un fauteuil.

Lara : Et l’Égypte Werner ? Tu es parti sans te retourner… Où était ta pitié ?
Werner : A terre ! Pousse-toi !

Eckhardt entre dans la pièce. Il projette Lara en arrière avant d’attraper Von Croy par la gorge.

Eckhardt : Von Croy… tu as trouvé la peinture pour moi ? Qu’attends-tu pour me la donner ?
Werner : Je ne peux l’atteindre, c’est trop dangereux… Mais elle trouvera un moyen. Non !
Eckhardt : Tu ne m’es plus… utile.

Eckhardt étrangle Werner avant de mutiler son corps inerte et d’utiliser son sang pour laisser des inscriptions sur les murs. Il ramasse finalement les lunettes de l’archéologue… et son apparence change. Il s’agissait de Karel ayant pris la forme d’Eckhardt.

Karel : Les humains sont si fragiles… (écrasant les lunettes de Von Croy dans son poing)


• Cinématique N°79 : Humain VS Nephilim (YouTube)

Lara revient à elle dans la salle du Dormeur, face à Eckhardt. Elle se souvient, maintenant.

Lara : C’est toi qui a tué Von Croy !
Karel : Mortelle imbécile ! (il se propulse en hauteur) Tu n’es pas indispensable.


• Cinématique N°83 : Shaman (scène coupée partagée par Peter Connelly) (YouTube)

Cette scène coupée fut diffusée sur la chaîne YouTube de Peter Connelly pour les 10 ans de TR6, en 2013. On y revoit la scène reconstituée de Werner tentant d’attraper la main de Lara dans le temple d’Horus qui s’effondre à la fin de TR4. On y découvre ensuite une Lara amnésique guidée par une shaman du nom de Putaï. Notez que la traduction de cette cinématique avait été commencée par les traducteurs. Ainsi donc, les phrases en blanches sont officielles (celles qui étaient prévues donc) et celles en vert sont issus d’une traduction choisie par Sylvester et Maxime.

Werner : Tendez votre main, Lara ! (elle tombe) Nooonn !

Putaï : Tu possèdes de grandes aptitudes, Lara. Apprends à les maîtriser.
Lara : Comment retrouver la mémoire, Putaï ?
Putaï : Quand tu erres dans le besoin, pense à l’amulette. Elle te montrera la voie.
Lara : Mon passé est si trouble.
Putaï : Sois patiente. Ton expérience passée te viendra en aide en temps voulu. Pour le moment, apprends ce qui t’est nécessaire pour faire face à chaque nouvelle situation.
Lara : Je le ferai, Putaï.
Putaï : Les ténèbres s’apprêtent à se refermer sur toi, Lara. N’oublie pas l’amulette et use sagement de tes forces. Tu es prête.
Lara : Où es-tu ?
Putaï : Là où j’ai toujours été. N’oublie pas l’amulette.

Cliquez ici pour afficher le script VO de cette scène coupée
Werner: Give me your hand, child! (she falls) Noooo!

Putai: You have unique strengths Lara. Learn to trust them.
Lara: But how will I remember Putai?
Putai: Whenever your need is strong remember the amulet. It will help you to learn.
Lara: But the past still troubles me.
Putai: Have patience. Whatever is useful from the past will come to you as you need it. For now, learn what you must with each new situation.
Lara: I will learn Putai.
Putai: There is a great darkness ahead of you Lara. Remember the amulet! And use your strenghts wisely. You are ready.
Lara: Where are you?
Putai: Where I was always been. Remember the amulet.