Les Dialogues de Tomb Raider 7 (4/8)

Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des dialogues français prononcés dans Tomb Raider: Legend. Ils sont écrit tels qu’ils sont dits au mot près dans le jeu. En italique, quelques phrases permettant de vous resituer dans le jeu par rapport aux lignes de textes.


Les dialogues de TR7 étant particulièrement nombreux, ils ont été découpé sur plusieurs pages selon les différents mondes présents dans le jeu. Voici un menu de navigation rapide :

Bolivie | Pérou | Japon | Ghana | Kazakhstan | Angleterre | Népal | Retour en Bolivie


• Cinématique N°32 : Rutland traqué au Ghana

tr7dialogues094tr7dialogues095tr7dialogues096
Sur les traces de Rutland, Lara vient d’arriver au Ghana… mais toujours pas d’indice.

Lara : Toujours aucun signe de Rutland. Tu as découvert ce qu’il fait là ?


• Dialogues In-Game (1)

Zip : Non, mais j’ai du nouveau. En voyant la carte, Winston m’a dit que tes parents étaient venus ici. Apparemment, ton père a fouillé ce site avant ta naissance.
Lara : Oh, ça, j’ai l’habitude. Il est allé un peu partout.


• Cinématique N°33 : Une vraie carte postale

tr7dialogues097tr7dialogues098tr7dialogues099
Lara arrive devant une gigantesque cascade, un décor parfait pour une « carte postale ».

Lara : Si ça tourne mal, je me recycle dans les cartes postales.

Lara : Non, mais regardez ces petits termites qui abîment tout… Je n’aime pas ces bêtes.
Zip : Ils n’ont par l’air d’être passés par ici. A ton avis ?
Lara : On verra… plonger d’une falaise m’aide à réfléchir.


• Dialogues In-Game (2)

Zip : L’eau est absolument délicieuse. Le Ghana m’a manqué.


• Cinématique N°34 : Entrée grandiose

tr7dialogues100tr7dialogues101tr7dialogues102
Lara découvre l’entrée d’un temple cachée… et trouve, au passage, Rutland.

Zip : Oh… drôle d’endroit pour un temple.
Lara : Les entrées grandioses sont rarement pratiques. C’est ce qui fait leur charme.
Rutland : Lara ! Vous n’abandonnez donc jamais ?
Lara : Tiens, tiens… voilà Rutland ! Et si vous descendiez bavarder un peu ?
Rutland : Ça dépend de la portée de votre arme.
Lara : Vous savez bien que les relations à distance finissent toujours de tragique.
Rutland : Je vous souhaiterais bien « bonne chance »… mais bon.


• Dialogues In-Game (3)

Lara : Alister devrait jeter un coup d’œil à ça.
Zip : Il essaie toujours de découvrir d’où viennent exactement ces morceaux d’épée. Nous sommes seuls pour l’instant.

Zip : Et là, tu vois quel genre d’objets anciens ?
Lara : C’est du moderne. Les hommes de Rutland ont dû l’utiliser pour se déplacer.

Lara : J’ai déjà vu ça… dans le carnet de mon père. Il est venu ici.

Zip : Zut, c’était pas Rutland.
Lara : Il doit toujours être dans le coin.

Zip : Ha, pas très efficace comme piège.
Lara : Pour l’instant, non. Quelque chose doit bloquer le mécanisme.

Lara : On dirait que cette roue à eau est bloquée.
Zip : Je crois même qu’on sait pourquoi : cette colonne a l’air très lourde…
Lara : Il y a plusieurs manière de faire tourner une roue.

Zip : La roue à eau a tout remis en marche. Félicitations, tu as ce que tu voulais. C’est un piège mortel.
Lara : Il manquait une touche féminine…

Lara : Il faut que ces pièges bougent pour que je puisse passer.
Zip : Il n’y a que toi pour penser ça. Je n’aime pas ça du tout…
Lara : Quitte à vivre, autant le faire dangereusement.

Lara : Ce canal descend directement vers la roue.
Zip : Sans quelques milliers de litres d’eau, pas de roue à eau.
Lara : Et oui, ça ne marche pas…

Zip : Ça se présente bien. Tu crois que la roue tourne, maintenant ?
Lara : Allons voir.

Lara : Ha… c’est mieux.
Zip : Tu sais, tu me fais peur.
Lara : Tu peux fermer les yeux, si tu veux.

Lara : Je ne peux pas les éviter.
Zip : Ça va pas le faire, Lara. Si une seule de ces lames te touche…
Lara : Je sais. Il va donc falloir que je les bloque.

Lara : On n’en fait plus des comme ça, maintenant.

Lara : Il faut que j’installe ça dans ma salle de gym.
Zip : Beh, fais-moi penser à annuler mon abonnement.

Zip : Qu’est-ce qu’il y a ? T’as entendu quelque chose ?
Lara : Je SENS quelque chose.
Zip : Oh non !

Lara : Oh… le Ghana me manquait.
Alister : Tu as encore échapper de justesse à la mort, je vois.
Lara : Te voilà, Alister. Alors, tu as trouvé quelque chose sur le fragment d’épée ?
Alister : Oui, j’ai découvert quelques trucs. Je suis parti des marques sur l’artefact pour essayer d’imaginer le motif entier, et j’ai découvert que…
Zip : Oh… je crois qu’on a…
Lara : Alister ? Zip ? C’est bizarre…

Lara : Zip ? Alister ? Vous me recevez ? Je n’aime pas ça du tout.

Lara : Zip, tu es là ? Alister ? Tous ces satellites, ces ordinateurs, et je ne peux même pas leur parler…

Lara : Allô ? Est-ce que vous me recevez ? Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent ?


• Cinématique N°35 : Très chère Amelia

tr7dialogues103tr7dialogues104tr7dialogues105
Lara trouve un pendentif au sol, un objet que sa mère a perdu en venant ici.

Zip : Qu’est-ce que ça fait là ? Oh… « Chère Amelia, à jamais vôtre, Richard. » C’était à ma mère. Zip, tu m’entends ?


• Dialogues In-Game (4)

Lara : Où es-tu ?


• Cinématique N°36 : La clé Ghalali

tr7dialogues106tr7dialogues107tr7dialogues108
Lara parvient dans la salle finale du temple, Rutland l’attends pour la confronter.

Rutland : Lara ! Vous cherchez la clé Ghalali, vous aussi ? Parfait.
Lara : Je ne vois absolument pas de quoi vous voulez parler.
Rutland : Roh, mais si… la clé qui permet d’assembler l’épée. Elle fait la taille du poing, et d’après les travaux d’Amanda, elle est ici.
Lara : Que savez-vous sur Amanda ? Où est-elle ?
Rutland : Alors, heu… votre père a fait des fouilles ici, non ? Amanda s’est dit que, peut-être… il avait la clé !
Lara : Je ne vois pas où vous voulez en venir. Parlez-moi plutôt de ce fragment d’épée que vous emportez partout avec vous.
Rutland : Ha. Ben… j’ai passé du temps à l’étudier et… j’ai appris deux ou trois choses. Regardez bien.


• Dialogues In-Game (5) : le combat contre Rutland

Rutland : Soyez maudite !
Rutland : Vous êtes prête ? Regardez ça !
Rutland : Très bien, comme vous voudrez.
Rutland : Vous aimeriez bien faire pareil, hein ?
Rutland : Vous n’imaginez pas ce qu’Amanda a découvert. Vous le sauriez si vous ne l’aviez pas laissée pour morte à Paraiso.

Quand Lara détruit une structure :
Rutland : Ça ne marchera pas, vous savez ? Vous ne faites qu’accélérer les choses.
Rutland :
Hé ! Qu’est-ce que vous faites ? Je croyais que les archéologues étaient plus soigneux que ça.
Rutland : Ho ! Votre jouet semble assez pratique, finalement. Mais vous l’échangeriez bien contre le mien, non ?

Quand Lara utilise une grenade :
Rutland : Hé, vous en avez aussi ? Les miennes sont plus grosses !
Rutland : Ne les gaspillez pas, Lara… Vous ne devez pas en avoir beaucoup.

Quand Rutland utilise une grenade :
Rutland : Vous avez appréciez ? Tenez, encore une !
Rutland : Hé ! C’était impressionnant, hein ? En voilà une autre !
Rutland : Les artefacts magiques, c’est très bien, mais riel de tel qu’une bonne vieille grenade à fragmentation, vous ne croyez pas ?

Quand Rutland se régénère :
Rutland : Je parie que vous seriez prête à tout pour avoir un tel pouvoir, n’est-ce pas ? Comme trahir vos amis, par exemple.


• Cinématique N°37 : Deux fragments

tr7dialogues109tr7dialogues110tr7dialogues111
Battu par Lara, Rutland cède son fragment… tout en lui révélant qu’Amanda est chez elle.

Lara : Ce n’est pas moi votre ennemi, Rutland. Ces morceaux n’ont pas été brisés : ils sont faits pour être séparés puis réunis. La clé Ghalali, c’est ça ?
Rutland : Argh !
Lara : Inutile que je vous demande d’où ça vient… les croisades ? Le roi Arthur ?
Rutland : Arrrgh. L’histoire… ne m’intéresse pas.
Lara : Alors, restez donc ici, et pensez à l’avenir. Mais, ne m’associez plus à vos projets… vous détesteriez me revoir.
Rutland : Votre père n’a peut être pas trouvé la clé… mais Amanda ne le sait pas. Elle doit déjà être chez vous. J’espère que vous êtes bien assurée…


• Cinématique N°38 : Un départ précipité

tr7dialogues112tr7dialogues113tr7dialogues114
Sachant ce qu’il se passe chez elle, Lara fonce en moto pour rentrer, quand Zip reprend contact.

Zip : Lara…
Lara : Ah, quand même ! J’essaie de te joindre depuis des lustres, tout va bien ?
Zip : Y a une femme qui a défoncée la porte d’entrée, y avait une sorte de… j’ai jamais vu un truc pareil.
Alister : Hm… de la fumée noire.
Lara : J’arrive, immédiatement.
Alister : Non, ça va. Écoute, il faut la suivre : elle cherche un autre morceau de l’épée.
Lara : Quoi ? Où ?
Alister : Au Kazakhstan. J’ai une photo où on voit des éclats comme les tiens.
Lara : Très bien. Fais un inventaire et essaie de trouver un objet appelé « clé Ghalali ». Quant à moi, on dirait que je pars pour le grand froid.
Zip : Couvres-toi.
Lara : Non, ça va chauffer.


Dialogues du Japon Dialogues du Kazakhstan