| Compte-Rendu : TR11 – L’évènement et la démo détaillée

Trois inaugurations officielles pour « Shadow of the Tomb Raider » se sont déroulés simultanément à travers le monde : à Londres, à Montréal et à Los Angeles. TR&Cie a eu la chance d’être invité à l’évènement londonien. Au cours de cet évènement, une bande annonce nous a été présentée par Vincent Monnier, Lead Level Designer chez Eidos Montréal, et une démo de 45 minutes nous a été proposée. Par le biais de cette news, nous vous proposons un compte rendu de ces éléments. Cliquez ici !


L’ÉVÈNEMENT DE LONDRESLA DÉMOÉDITIONSDLCS • SCREENSHOTSVIDÉOS


• L’évènement « Shadow of the Tomb Raider », à Londres

La soirée s’est déroulée dans une ancienne chapelle au centre de Londres, les lieux ont totalement été redécorés aux couleurs de Shadow of the Tomb Raider et le résultat était surprenant !

Au sous-sol, un écran trônant au-dessus d’une estrade permettait la diffusion de la bande annonce du jeu, en images de synthèse. Bande annonce qui fut publiée le 27/04/18, à partir de 15h, nommée « La fin du commencement ». Nous vous proposons la version française ci-dessous, doublée par une Alice David à la voix plus endurcie. A la fin de sa diffusion, cette bande annonce fut vivement applaudie sur place.

Notez donc que le jeu est développé par Eidos Montréal, en collaboration avec Crystal Dynamics.

Ensuite, tour à tour, nous avons pu nous essayer au début du jeu, par le biais d’une démo durant environ 45 minutes. Je vous propose de vous détailler cette phase de gameplay dans la partie suivante. Dans le hall principal, nous pouvions voir les différentes éditions prévues pour Shadow of the Tomb Raider :

Pour en savoir plus sur les différentes éditions et les DLC prévus, je vous propose cette page.


MERCI À SQUARE ENIX FRANCE/LONDRES POUR L’ORGANISATION DE CE VOYAGE !


• 45 minutes de gameplay

C’est sur XBOX One que nous avons testé cette démo. Notez que globalement, nous avons été déçu par les graphismes in-game, moins détaillés que dans les cinématiques, cependant, nous étions réellement proche de l’écran (moins d’un mètre) et j’aurais personnellement aimé réessayer la démo sur un autre écran à distance correcte pour réellement pouvoir évaluer ces graphismes.

De manière générale, j’ai tout de même beaucoup apprécié cette démo et j’ai hâte d’en savoir plus ! :)

ATTENTION, SPOILERS ! Les éléments qui suivent vous révèleront certains éléments de l’intrigue.

La démo est introduite par Lara et Jonah, étudiant des plans et des recherches. Les deux personnages se trouvent sur l’île mexicaine de Cozumel, à l’est du Yucatán dans la mer des Caraïbes, en pleine fête des morts. Attablés au balcon de La Casa Mexicana, ils surveillent le Docteur Dominguez, spécialiste en ruines précolombiennes – soupçonné d’être un leader de Trinity. Lara est à la recherche d’une cité perdue, elle est littéralement passionnée par son sujet, tandis que Jonah tente tant bien que mal de la suivre. Elle lui prouve que Trinity cherche au mauvais endroit : la cité se trouve au Pérou, et non au Brésil… Dominguez est rejoint par un homme excité qui annonce à son supérieur avoir trouvé quelque chose. Tous deux partent. Lara, qui portait déjà un poncho mexicain, se cache le visage avec un masque, avant de se laisser guider par le joueur.

Sous le contrôle du joueur, Lara se glisse dans la foule afin de rattraper le docteur Dominguez. Elle a la possibilité d’interagir avec diverses personnes afin de déclencher des dialogues, mais cela ne semble pas impacter les évènements du jeu. Certains éléments (comme une moto contre un stand) évoque des souvenirs à Lara, ce qui entraîne un dialogue avec Jonah, restant toujours à proximité. Lorsque la filature de Dominguez devient plus difficile, Jonah fait diversion le temps que Lara prenne un sentier alternatif. Dès lors, ils communiqueront par radio, mais Jonah trouvera toujours le moyen de suivre Lara.

Après avoir traversé plusieurs zones contenant des autels, Lara se retrouve en dehors du village, sur un site boueux sur lequel des fouilles sont effectuées. C’est à ce moment que le joueur est confronté à ses premiers ennemis : deux soldats sont sur le point d’éliminer à bout portant un archéologue… c’était sans compter l’apparition discrète de l’aventurière qui les élimine. L’homme lui confie alors l’existence d’un temple non-loin, convoité par les sbires de Dominguez.

En poursuivant son chemin, Lara atteint des falaises. Sur l’une d’elle, un crâne est affiché, et juste en face… l’entrée du temple ! C’est ainsi que le joueur découvre un nouvel élément de gameplay : le grappin de fortune. Lara peut désormais courir le long des murs à la manière de Anniversary/Underworld, ou bien se balancer dans le vide pour atteindre des plateformes éloignées. C’est ainsi qu’elle gagne l’entrée difficile d’accès !

Lara entre dans le temple à l’aide d’une petite ouverture. Une première petite salle dont le sol est partiellement inondé pose l’ambiance. On y rencontrer notre premier piège : un câble tendu au ras du sol qui, si l’on a le malheur de fouler, déclenche des dizaines de lances aiguisées des deux côtés. Un petit temps de slow-motion à la façon de Rise of the Tomb Raider permet d’éviter le piège en se baissant. Juste derrière : un totem suspendu, annonçant le début d’un défi – le but étant de détruire 5 totems, appelés sifflets de la mort.

La salle suivante, bien plus grande, est constituée de plusieurs ressources à collecter. L’exploration de la salle nous conduit à ramasser au moins des champignons (stimulants), une cache de survie et une carte. Pas de sortie cependant, à moins que… oui ! L’exploration sous-marine de retour ! En plongeant dans le bassin au centre, Lara explore les fonds marins et découvre notamment une relique, quelques ressources et autres matériaux, puis se fait attaquer par une anguille de taille avant de trouver la sortie. Aucune jauge d’oxygène n’est apparente, l’écran devient sombre lorsque Lara vient à manquer d’air. Dans les tunnels, des petites poches d’air sont accessibles par le biais de la touche X. A la sortie du tunnel, une caverne immense…

Au cœur du temple, une pyramide maya attend Lara. Pour l’atteindre, le but est d’user de plateformes qui s’affaissent au passage de Lara – un système déjà bien connu des jeux précédents. En chemin, il est possible de rencontrer des scarabées titans ou des araignées errantes : les tuer permet de récupérer des propriétés médicinales ou gagner en énergie. Notez d’ailleurs qu’il n’est pas possible d’interagir avec une ressource à ramasser (un insecte en l’occurrence) lors d’un dialogue radio – un choix plutôt frustrant pour le joueur. Après une petite énigme à résoudre, Lara est dans la capacité d’atteindre le sommet de la pyramide. Point positif : certaines prises à atteindre se confondent réellement avec le décor, ça fait plaisir !

Sur la pyramide, Lara observe une grande fresque murale en hauteur : elle y décrit la signification à Jonah par radio. La fresque annonce notamment quatre cataclysmes : tempête, tsunami, tremblement de terre et éruption volcanique… Lara poursuit ensuite son exploration en résolvant une énigme liée aux recherches qu’elle étudiait en début de partie – le tout en cinématique. Son succès permet la libération d’une dague : la clé de Chak Chel. Ralentie par un moment d’hésitation, elle finit par s’en emparer. C’est à ce moment que des morceaux de la fresque manquent de l’écraser, les trinitaires ont forcé leur accès au temple à l’aide d’explosifs… il est temps de fuir !

A la sortie du temple, Lara retombe sur des soldats trinitaires, plus vigilants que ceux rencontrés précédemment. Plusieurs possibilités pour faire face à l’ennemi : la discrétion ou la brutalité. Lara dispose du même arsenal que dans les jeux précédents : un arc, un pistolet (sans s malheureusement), un fusil et un fusil à pompe. Il est possible de tirer des flèches dans le décor pour faire diversion ou lancer des bouteilles en verre. Lara peut également utiliser ces mêmes bouteilles pour fabriquer des cocktails Molotov. On peut toujours tirer sur des barils rouges pour créer une explosion. Nouveauté : Lara peut utiliser la boue pour fusionner avec la jungle ! Elle peut ainsi se cacher contre un mur recouvert de végétation et surprendre ses ennemis. Le corps-à-corps est toujours limité : au face-à-face, Lara peut donner des coups de piolet avec Y. Par derrière, elle peut tuer un ennemi discrètement à l’aide du piolet, qu’elle soit sur le sol ou suspendu à une plateforme, il est aussi possible de tuer un ennemi en contrebas en sautant dessus avec le couteau. Je n’ai pas réussi à passer ce combat sans qu’un hélicoptère de renfort arrive, cependant. Dernier petit détail : les ennemis possède une jauge de détection au-dessus de la tête lorsqu’ils sont incertains, ils deviennent alors temporairement plus méfiants.

Au bout de la zone, Lara est rattrapée par des soldats et Dominguez en personne. Ce dernier récupère la dague, insistant sur le fait qu’il a consacré sa vie à chercher cet artéfact, et qu’il a toujours été intéressé par les travaux de l’aventurière. Il réclame en outre la boîte en argent d’Ixchel… expliquant que sans celle-ci, le monde était condamné aux quatre cataclysmes du mythe maya. Lara ne possédant pas cette boîte, tente de bluffer en disant qu’elle est bien cachée. Ça ne prend pas. Dominguez resitue brièvement Lara face à ses actions… et disparaît alors qu’une immense vague s’abat sur la ville !

Entre alors en scène la dernière partie de la démo, plusieurs phases s’enchaînent très rapidement. L’eau ravage toute la ville. A la manière de la descente de la rivière dans Tomb Raider (2013), Lara est emportée par le courant et nous devons alors éviter les obstacles. L’aventurière finit par être ralentie par un tronc d’arbre en travers de sa route, lui permettant ainsi d’entrer dans une épicerie inondée. Sous l’eau, elle utilise le piolet afin de franchir une porte, puis pour détruire la vitre arrière d’un bus encastré dans le bâtiment. La scène est tragique de par tous ces corps innocents qui errent dans l’eau.

En sortant de l’eau, Lara doit gagner en hauteur pour sortir de là. S’ensuit alors une scène qui requiert réflexe et rapidité, toute une suite de sauts sur des éléments de décors qui sont pris par le courant afin de rejoindre Jonah qui tente de sauver des civils. Au cours de cette dernière partie, on croise d’ailleurs un enfant isolé sur une poutre en hauteur au-dessus du carnage, appelant sa mère à l’aide… il finit par chuter, sous les yeux impuissants de Lara et du joueur lorsque l’on s’en approche. La démo s’achève finalement par une dispute entre Jonah et Lara au cours d’une cinématique. Jonah resitue à son tour Lara face à ce qu’elle a fait… des centaines de victimes innocentes.

Ainsi se termine cette séquence de gameplay, avec une Lara responsable, qui doit réparer ses erreurs. Nous avions déjà eu ce genre de cas dans Tomb Raider IV par exemple, ou encore Guardian of Light, mais il semble que cette fois les conséquences soient bien plus désastreuses. Nous devrons désormais attendre l’E3 pour en savoir plus ! Retrouvez la bande-annonce française (4K) en téléchargement natif sur cette page, ainsi que les captures d’écran officielles et les concept art par ici. :) En attendant, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter pour suivre toute l’actualité concernant Tomb Raider & Lara Croft !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *